Maroc, la grande traversée de l’Atlas

 

Soumis par N.A le mer 09/05/2018 - 14:07

Pays d’Afrique du Nord, le Maroc est devenu une destination de vacance de premier ordre. Les vestiges historiques, les sites culturels et les diverses attractions touristiques ont su ravir petits et grand et en optimiser la réputation au fil des années. Une des principales activités à faire quand vous y êtes de passage est entre autres la grande traversée de l’Atlas.

Qu’est ce que c’est ?

La grande traversée de l’Atlas est un circuit typiquement marocain. Elle fait partie des prestations incontournables des agences de voyages. Elle consiste entre autres à découvrir le pays depuis la vallée des Aït Bouguemez au Chamonix marocain.
Pour la faire, vous devez avoir une disponibilité de 20 jours et une grande capacité physique. Il s’agit d’une randonnée en plein cœur des montagnes de 4 068 m et de 4 167 m d’altitude. Ce son les sommets de M’Goum et de Toubkal : les points à relier pendant le périple. Juste un geste vous trouverez plus d’informations et de conseils voyage.

Les conditions pour une grande traversée de l’Atlas réussie

En premier lieu, être accompagné d’un guide est nécessaire. Vous éviterez ainsi de vous perdre dans les montagnes et les accidents ou divers dangers en cours de routes.
Comme il s’agit d’un trek de 21 jours, emporter avec soi son matériel : tente, ustensile de cuisine, etc. Bien évidemment, en cour de route, vous aurez des points de ravitaillement. Ce peut être dans des villages ou des gîtes de nuit éparpillé un peu partout sur le circuit.
Exit les moyens de locomotion moderne. Pour vos bagages, on use des mules et des muletiers.
Pour ce qui est du moment idéal pour partir à la conquête de la grande traversée de l’Atlas le mois de mai à octobre est de mise. Au-delà de quoi, les risques du passage du col sont trop importants.

Un paysage unique

Outre la découverte culturelle et historique, la grande traversée de l’Atlas vous fait profiter d’un paysage unique en son genre. Les plaines à perte de vue, un cadre naturel exceptionnel et quelques rencontres avec les locaux et des nomades : ainsi se définit cette prestation. De quoi en réjouir plus d’un, notamment ceux qui cherchent aventure et dépaysement.
La grande traversée de l’Atlas est le meilleur moyen afin d’apprécier la convivialité des autochtones. Il n’est pas rare pendant les séjours de pouvoir déguster un repas en famille dans la maison de ces derniers ou de discuter avec les nomades et les bergers. La vie dans ces régions semble s’être arrêtée à une autre époque.

Un rythme soutenable même pour les non-initiés

Pour peu que vous soyez courageux et que vous soyez passionné d’aventure, vous pourriez vous lancer dans la grande traversée de l’Atlas Marocaine. Le trek sera à la portée de même les non-initiés. Vous n’aurez à faire en moyenne que 4 heures de marche par jour soit dans les 750 m.

Les arrêts changent bien évidemment en fonction de l’avancée de la traversée. Le jour 1, vous quittez Marrakech pour Agouti. Ensuite, le voyage commence de la vallée de Aït Bouguemez, comme susmentionné, pour finir en Azi n’Ikiss. La nuit sera à la sauvage dans le confort de votre propre tente.

Le jour 3, vous appréciez la beauté de M’Goum de loin et faites au passage quelques rencontres avec des dromadaires. Ce n’est que le jour 4 que vous pourriez goûter à l’ambiance de M’Goum puis continuer la route ver Tarkedit.
À la fin de la cinquième journée, vous devriez atteindre l’Assif Tessaout : une montagne de 2 400 m d’altitude qui vous abritera pendant la nuit.

A partit du jour 6, le rythme se tend. Vous allez faire 7 heures de marche depuis Tessaout n’Ouffela vers le village d’Aït Ali n’Itno où vous allez passer la nuit. Puis le 7e jour, vous visiterez un site classer patrimoine mondial de l’UNESCO : le village de Megdaz.

Après une journée, par le col de Fadghate, vous devriez être transféré par véhicule pour la suite du périple. Le prochain départ se fera au Col du Telouet vers le village de Taddert.

Jour 12, vous quittez le village d’Assat  pour atteindre l’Adar Meltsene. Et ainsi de suite jusqu’à Marrakech. En somme, vous n’avez à faire qu’un trek par jour.

maroc atlas montagnes paysage nuages afrique
Categories