Le festin #93 : parution du numéro Spécial Vin et Tourisme

 

Soumis par RssTourisme le mar 10/03/2015 - 13:15

Au printemps, le festin propose un numéro thématique à la mesure des mutations que connaît le monde du vin, converti avec passion à l’« oenotourisme ».

Qu’est-ce donc ? L’idée est la suivante : au-delà des flacons qui y sont produits, nos vignobles s’inscrivent dans des paysages, des traditions et des techniques qu’il s’agit de valoriser. Les applications sont multiples : nous les illustrons en arpentant l’Aquitaine, à la découverte de ces pratiques nouvelles, parfois insolites, qui ne se limitent décidément plus à la simple dégustation… Tout se termine à l’évidence par un bon verre de vin, mais, entre-temps, l’oenotouriste aura connu des expériences inédites.

Ce voyage au royaume du vin a été conçu pour refléter une effervescence palpable aux quatre coins de l’Aquitaine. Nos meilleurs écrivains, reporters, photographes et dessinateurs font oeuvre de (re)découverte d’un patrimoine, donnant corps à la thématique, que l’on pourrait résumer ainsi : bienvenue dans le vignoble !

Au sommaire de ce numero :

Dormir dans le vignoble - Insolite ou luxueuse, une nuit au château, par Christophe Salet – Photographies d’Antoine Guilhem-Ducléon

Séjourner dans des anciens foudres d’élevage ou des évocations de prestigieux châteaux, c’est désormais possible (château Vieux Lartigue à Saint-Sulpice-de-Faleyrens, reproduction en bois du château de Monbazillac, etc.). Ailleurs, tel au château Beychevelle, ce sont des domaines d’exception qui se convertissent en chambres d’hôtes. Le mouvement est manifeste et témoigne de nouvelles pistes oenotouristiques : explications et visite en photos.

Le CIVB : par Dominique Godfrey – Photographies de Michel Dubau

Découverte des décors remarquables de cette institution bordelaise + guide pratique des meilleurs bars à vin à travers l’Aquitaine.

Les chais contemporains : par Éric Martinez - Photographies de Christophe Goussard

Les châteaux La Dominique (Jean Nouvel), Cheval Blanc (de Portzamparc) Margaux (Foster), Les Carmes Haut Brion (Starck et Luc-Arsène Henry), Soutard, Gruaud Larose, Pichon Longueville, Faugères, etc.,
sont autant d’exemples de ce mouvement de construction/rénovation de chais de prestige. Analyse et visite en images.

Pauillac : la revitalisation touristique par Anne Duprez (journaliste) - Photographies d’Antoine Guilhem Ducléon

Pauillac vit une cure de jouvence, fleurissant de projets oenotouristiques, avec pour objectif de devenir une destination incontournable d’ici la fin de la décennie. Reportage, deux jours durant, à la rencontre de ceux et celles qui s’inscrivent dans ces programmes (Spirit of Pauillac ; Hollywine Boulevard ; Maison du Tourisme et du Vin ; village de Bages, etc.), mêlant l’urbanisme et l’art tout en impliquant les domaines de renommée internationale qui, par dizaines, composent le territoire de Pauillac.

Des châteaux pavés d’art, par Dominique Godfrey
Depuis trente ans, l’art contemporain fait de plus en plus bon ménage avec les grands domaines viticoles. Revue de détail de ces initiatives qui essaiment, plus que jamais (le Frac au château Guiraud, Chasse-Spleen, Lynch-Bages et l’association Mécénart, les étiquettes des crus Mouton 

Escales en terre de vin  Par Ariane Puccini - Illustrations d’Emmanuelle Roy

Au fil de la Garonne puis de l’estuaire de la Gironde, le petit bateau-taxi de la compagnie Bordeaux River Cruise montre, lors d’une croisière d’un jour, que le vin et le fleuve ont décidément partie liée. D’île en île, entre oenologie et navigation, découverte d’un espace qui a favorisé la prospérité des crus bordelais.

Le bel accueil du Château Bardins ( Pessac-Léognan) , par Joël Raffier

C’est un trou de verdure où chante une rivière et un point de départ souhaitable pour découvrir les plus beaux châteaux des Graves à pied, à vélo et en compagnie de Stella Puel la propriétaire ou Pascale Larroche qui fait visiter et de déguster depuis à peine un an.

Irouléguy - Appellation basque contrôlée, par Christophe Rambert

Englobée dans la mosaïque des « petits vignobles » du Sud-Ouest de la France, l’appellation Irouléguy, après avoir failli disparaître au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, a réussi à se forger une identité en s’appuyant sur les symboles de sa spécificité basque et en se réappropriant les paysages caractéristiques du Piémont pyrénéen.

le festin #93 - Spécial vin et tourisme -

 

le festin #93 spécial Vin et Tourisme
Categories
Regions