5ème Rencontres de l'OEnotourisme de Bourgogne : le bilan

Soumis par RssTourisme le lun 08/12/2014 - 16:48

 Ce jeudi 4 décembre, acteurs du tourisme et de la viticulture étaient réunis à Auxerre pour les 5èmes Rencontres de l'OEnotourisme en Bourgogne organisées par Yonne Tourisme.

Près de 200 professionnels avaient fait le déplacement. Vignerons, restaurateurs, guides de terroir, offices de tourisme, élus ont échangé toute la journée sur différents aspects de ce type d'activité touristique, qui a le vent en poupe tant chez les clientèles françaises qu'internationales.

« Nous avons voulu que les 5es Rencontres de l'OEnotourisme en Bourgogne soient le point de départ d'une synergie riche et créative entre les différents acteurs de la filière, l'élan pour avancer ensemble autour de projets partagés. Ce fut un temps d'échange riche qui permit d'évoquer les initiatives prises dans notre vignoble mais également ailleurs (le slow up cher a la route des vins d'Alsace, par exemple)»  a rappelé Jean-Baptiste Lemoyne, Président de Yonne Tourisme et Sénateur de l'Yonne

«  Au moment où de nombreux touristes sont en quête de sens, l'œnotourisme est un vecteur privilégié pour faire découvrir nos identités, notre patrimoine et les savoir-faire. De multiples supports de communication ont été déployés, comme un site dédié aux vignobles (www.vignobles-yonne.com), un e-book Vignobles & Découvertes, du matériel promotionnel et un dossier de presse spécifique : Yonne Tourisme s'engage aux côtés des acteurs du monde viticole au sein d'un réseau dynamique qui se tisse. »  a-t'il ajouté.

C'est cette vigueur qu'a aussi démontré Pascale LAMBERT, directrice de Côte d'Or Tourisme et référente pour le label Vignobles & Découvertes. En 4 ans, le nombre de prestataires reconnus par ce label national a été multiplié par 5.

Aujourd'hui ce sont près de 600 offres de qualité qui sont référencées en Bourgogne, dont une centaine dans l'Yonne. Un riche ensemble de prestations qui seront mise à l'honneur lors du forum Deptour, le rendez-vous annuel des départements avec la presse tourisme, en janvier 2015.

La future Cité des vins de Bourgogne portée par le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne viendra elle aussi valoriser l'ensemble de la filière viticole. Ce lieu œnotouristique dédié à la connaissance des vins, verra le jour à Beaune avec des cités « fille » à Macon et dans l'Yonne. Elle mettra en scène de façon ludique, participative et dynamique toute la culture au sens large, des vins de Bourgogne : les cépages, les climats, l'histoire et le savoir-faire des vignerons et aura pour vocation de faire rayonner les touristes à travers toute la Bourgogne. Investissement de plus de 15 millions d'euros, la Cité des Vins ouvrira ses portes en 2018 et vise 90 000 de visiteurs par an.

Corinne LESPINASSE-TARABA, sous-directeur Ingénierie d'Atout France, a rappelé que la clientèle « œnotourisme » était constituée de plus de 7,5 millions de touristes (2009) qui arpentent le vignoble national. Ce qui fait de cette filière un vecteur essentiel pour l'image de la destination touristique France. Ambassadeur d'une forme d'art de vivre à la française, le vin est devenu un objet culturel que l'on découvre comme un musée, un monument historique, un évènement. Si la dessaisonalisation de l'œnotourisme est un point fort pour la région, la solide identité et la belle image de marque à l'international du Chardonnay est elle aussi un atout majeur pour la Bourgogne.

Autre point fort de ces rencontres de l'OEnotourisme : la transmission d'expériences. C'est à travers les ateliers et la présentation de la Route des Vins d'Alsace avec son évènement « Slow Up », que les participants ont pu glaner de nombreux conseils et bonnes pratiques.

Les différents intervenants ont souligné l'importance de :

  • - Présenter une offre authentique et très axée sur l'humain, l'une des premières motivations de l'œnotouriste étant la relation et l'échange qu'il peut avoir avec celui qui le reçoit, que ce soit le vigneron ou le guide qui l'accompagne.
  • - S'adapter aux différents profils de l'œnotouriste : en aménageant l'espace de dégustation pour les familles, par exemple, en proposant a minima de la documentation en anglais.
  • - Valoriser son offre avec des services +, comme la livraison à bord des bateaux pour les vignerons à proximité des canaux, ou la location de vélos électriques pour découvrir le vignoble, l'accès facilité aux produits du terroir.
  • - Travailler en réseau, forger des partenariats intelligents avec les autres acteurs du monde œnotouristique, qu'ils soient institutionnels ou privés, pour capter les flux touristiques et élargir sa clientèle.

www.bourgogne-oenotourisme.com

Categories
Regions