Bruno Moinard et le Salon National des Beaux Arts fêtent l'année de la Chine !‏‎

Soumis par RssTourisme le ven 28/11/2014 - 07:45

La Société Nationale des Beaux Arts annonce la prochaine édition du Salon des Beaux Arts, sur une scénographie de Bruno Moinard, du 11 au 14 décembre 2014, au Carrousel  du Louvre, Paris.

Un salon placé depuis 40 ans sous le haut patronage du Président de la République Française !

La Société nationale des Beaux Arts (SNBA) s’expose dans les Salles du Carrousel du Louvre et confirme son rôle de découvreur de talent. Pendant 4 jours, du 11 au 14 décembre 2014, le salon invite à découvrir gratuitement, près de 600 artistes internationaux : peintres, sculpteurs, photographes et graveurs. Dans le cadre des Commémorations du 50ème anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la Chine, les artistes Chinois seront mis à l'honneur.

Investissant le prestigieux écrin que sont les salles du Carrousel du Louvre, le Salon regroupe des artistes français et une dizaine de délégations étrangères (Canada, Chine, Corée du Sud, Italie, Japon, Suisse, Turquie) qui exposent la singularité formelle des artistes, sur plus de 3000m2. Depuis 40 ans, le Salon des Beaux-Arts est placé sous le haut patronage du Président de la République Française.

La Chine à l'honneur

Cette année la Chine sera à l’honneur dans le cadre du 50e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la République Populaire de Chine. La SNBA est fière de participer à cette célébration mais ce dont elle est encore plus fière c’est qu’elle fête ses quatre-vingts ans d’amitié avec les artistes chinois. En effet, c’est à son Salon de 1934 que la SNBA inaugura l’accueil des artistes venus de Chine. Quatre-vingts ans ont passé, le Salon de 2014 dédit la Salle Delorme aux artistes Chinois.

La scénographie de l’exposition est conçue par Bruno Moinard, architecte, designer, scénographe et peintre. On lui doit notamment les boutiques Cartier dans le monde, le siège social d'Hermès, le Musée Rodin, le Musée des Arts Déco à Paris et plus dernièrement l'hôtel fraîchement rénové, le Plaza Athénée.

La plume « objectif » de Raymond Depardon nous révèle : «  Je fais un rêve : donner la clé de ma maison à Bruno Moinard pour que, d’un coup de baguette magique il la transforme. Il prendrait mon passé, mes projets : aidé d’un pinceau de lumière, il redéfinirait le cadre, la couleur, les formes. Il inventerait des disproportions dans les volumes, façonnerait la matière, créerait des jeux de lumière et pour finir, dépouillerait le tout du superflu…

Faisons un rêve : celui de la beauté s’imposant belle nécessité.

Dans le cadre de l’exposition, le Salon de la SNBA propose des événements :

-        La remise des prix, le dimanche 14 décembre en matinée

La SNBA invite, entre autre, Christine Shimizu, Conservateur général du Patrimoine et directrice du Musée Cernuschi et Jean Larivière, photographe officiel de la mise en lumière de la Fondation Louis Vuitton, à remettre des prix spécifiques.

Le concert, le samedi 13 décembre en soirée

-         La cantatrice chinoise Qiu Shuwei, qui fera le voyage de Shanghai pour l’occasion, Marc Archaimbault, chanteur lyrique ténor ayant fait ses armes dans les choeurs de l'orchestre de Paris et Xiaomo Zhang, directrice artistique, chef de chœur et pianiste, tous nous enchanteront de leur offrande musicale en la Salle Gabriel. Les musiques de Chine et de France se feront écho.

Conférence débat, le vendredi 12 décembre en journée

-        L'artiste plasticienne franco-chinoise Li Chevalier présentera l’Art de la Chine et Michel King, Président de la SNBA celui de la France : Duo en dialogue des deux cultures, assonances, dissonances pour un accord final.

Salon des Beaux Arts

  • Du 11 au 14 décembre 2014, au Carrousel  du Louvre, Paris

Présentation de la Société Nationale des Beaux Arts

Louis Martinet et Théophile Gautier fondèrent en 1861 le premier Salon de la Société Nationale des Beaux Arts pour rendre l’art plus libéral et ouvert aux artistes étrangers. Ingres fut l’un de ses premiers exposants, ainsi que Delacroix, Corot, Daubigny, Lehmann, Manet, Hébert, futur Directeur de la Villa Médicis, Baudry, Bonnat, Bracquemond, Gustave Doré et Carpeaux. Des auditions musicales accompagnent le Salon. Vincent d’Indy, Fauré entre autres, sont des familiers de la jeune Société. Alexandre Dumas fait une brillante conférence sur Delacroix. Manet y expose en primeur son « Olympia ». La SNBA  d’aujourd’hui toujours novatrice, poursuit l’alliance vivante de toutes les expressions. Reconnue d’utilité publique depuis 1909, la SNBA fidèle à ces premiers engagements propose au public le plus grand éventail de toutes les créations picturales mondiales. Notre Salon a également la volonté de permettre à tout créateur, jeune ou chenu, débutant ou chevronné, de se faire voir et de participer au Darwinisme de l’Art. Nous admettons tous les styles ne retenant que la sincérité des talents. Le figuratif et l’abstrait sont alliés, la réalité et le rêve s’unissent. Depuis plus d’un siècle et demi, tous les ans, les artistes, suivant la volonté de Théophile Gautier, « s’occupent eux-mêmes de leur affaires »

Elle est aujourd’hui présidée par Michel King, Peintre Officiel de la Marine.

Société Nationale des Beaux Arts logo
Categories
Regions