La Réserve du Cap Roux : plongées en eaux claires à quelques encablures de la Croisette

Soumis par RssTourisme le jeu 17/05/2012 - 15:53

En ce 1er jour de Festival du Film de Cannes voici une alternative à toute cette agitation, à quelques encablures de la Croisette, en découvrant la plus grande réserve de France Continentale – zone protégée de toute forme de pêche : Le Cantonnement de pêche du Cap Roux.

Le Cantonnement de pêche du Cap Roux
Il s'agit d'un véritable havre de paix sous-marin de 445 ha situé au pied du Massif de l’Estérel entre Mandelieu-La Napoule et St Raphael. La zone du Cap Roux a été choisie en fonction de sa biodiversité pour permettre la reproduction du poisson (augmentation de la richesse en espèce et de la quantité en densité et en taille). Elle a été mise en place sur proposition des pêcheurs.
La zone qui la délimite, balisée en surface, a été décrétée réserve de Cap Roux le 3 décembre 2003 par arrêté ministériel, pour une première durée de 4 ans, puis prolongée de 6 ans supplémentaires le 2 janvier 2008. Il y est précisée l’interdiction de la pêche sous toutes ses formes dans l’ensemble du cantonnement.
Au nord :
A : 43o 28.0872 N, 006o 55.5373 E ;
B : 43o 28.0673 N, 006o 56.4000 E.
Au sud :
A : 43o 26.3227 N, 006o 55.2420 E ;
B : 43o 26.5172 N, 006o 56.5157 E.
Délimité à l’est : par l’isobathe des 100 mètres de profondeur.
à l’ouest : par le trait de côte.

Des Résultats très encourageants
Le suivi scientifique a été confié au Laboratoire Environnement Marin Littoral de l’Université de Nice Sophia-Antipolis et en particulier au professeur Patrice Francour responsable de l’unité « gestion de la biodiversité ».
Les premiers résultats des travaux du laboratoire sont très positifs, principalement au niveau des espèces ciblés : sar, denti, loup, corbe, dorade, canthère, pagre, mérou, murène, congre, barracuda, rouget, chapon, serran et autres sérioles, ainsi que des espèces de crustacés tels que les homards, les langoustes et les grandes cigales. Toutes ces espèces, convoitées ordinairement par les pêcheurs professionnels et plaisanciers, vivent pour la plupart dans les herbiers de posidonies et de corallines qui tapissent les fonds de la réserve. Le suivi est aussi conduit sur des espèces considérées comme des indicateurs biologiques : les herbiers de posidonie, les gorgones, la grande nacre…

Des Expériences à partager
Les Clubs de plongée de Mandelieu-La Napoule constatent donc régulièrement la richesse de l’habitat de la réserve lors de leurs plongées. Ce site fait partie des 40 sites répertoriés autour de notre destination avec :

  • - Les sites de la Baie de Cannes
  • - Les sites des Iles de Lérins
  • - Les sites de l’Estérel et de la Réserve de Cap Roux
  • - …

qui regorgent de secs, tombants, grottes et épaves.
Les plongées proposées sont pour la plupart accessibles aux plongeurs de tous niveaux et toute l’année. De quoi découvrir ou redécouvrir la richesse de nos fonds sous-marins !
Pour en savoir plus ou prévoir un prochain séjour plongée pour , voici les contacts des 2 Clubs de plongée de Mandelieu-La Napoule :
CENTRE DE PLONGEE DE LA RAGUE 

CENTRE DE PLONGEE LA CIGALE 

Categories